Un Poulpe Free VS Des Othryshiens [+RP]

Venez nous commenter vos grandes et périlleuses batailles, pour le meilleur et pour le pire.

Modérateurs : Prophètes, Grand Prêtre

Avatar du membre
MAXXX29
Poulpe blond
Messages : 4386
Enregistré le : 22 févr. 2009 15:42

Un Poulpe Free VS Des Othryshiens [+RP]

Message par MAXXX29 » 31 mai 2013 14:18

Introduction: Comment une guerre éclata à Sparte.

Dans une ruelle, en plein après-midi, un type en toison vendait des objets.
-Paaaar ici, regardez les magniiiifiques objets typiquement Spartiates ! Qui n'a pas le slip Spartiate ? Venez acheter ces fresques murales !
Un passant s'arrêta.
-Combien demandez-fous pour la fresque ?
-Une magnifique fresque relatant l'épique combat du roi Elfe contre les lampades Légendienne. Vous pouvez même l'apercevoir ici qui fuit.
-Che la prend. Dit le touriste. Il repartit les bras chargés de babioles touristiques.

L'elfe arriva et s'arrêta au stand. Il dévisagea la toison.
-N'avez-vous pas pensé à ramener avec-vous ces objets typiquement Spartiates ? Demanda la toison.
L'elfe prit l'objet en question et le retourna, il y lu: made in petits pedestres.
-S'pas spartiates. Répondit l'elfe.
-Mais c'est que...
-La toison, comment peux-tu te rabaisser à vendre cette camelote à des envahisseurs ? Comment peux-tu accepter que des envahisseurs pénètrent dans la cité ?
-C'est pas des envahisseurs, ce sont des touristes, tu vois, ils sont désarmés.
L'elfe regarda autour. Des touristes l'encerclèrent aussitôt.
-AutograhFeuh, s'il Fou plait, autograFeuh ! Tenta un touriste à côté.
L'elfe le repoussa violemment, ce qui ne fit qu'attirer encore plus de touristes. Il tira la toison avec lui et l’entraîna. Ils entrèrent dans un bar. L'elfe se posa à table. Un menu y était posé. Il regarda.
-Qu'est-ce que cette écriture à côté de notre langue.
-Beaucoup de touristes vois-tu, il faut attirer le client en montrant que l'on est ouvert et qu'on le comprend.
-Bon sang, on est une grande cité ! Et on est envahit par des... par des... touristes !
-On gagne des sous au moins.
-Ils sont ridicules, ils ont un accent stupides, se baladent en culotte bavaroise et viennent d'Othrysh, nos pire ennemis.
-Mais ils aiment la bière, hein, ils sont comme nous.
-Eh bien non, je n'en veux plus ici, nous allons les expulser de la cité !
-Brafo, brafo, beau discours, un autografeuh, s'il vous plait ? Demanda un touriste.
L'elfe était déjà dehors, la toison sur ses talons, le touriste gisait par terre, dans la boue.


Pour ceux qui n'ont pas suivit:
30/05/2013 à 13h36
Une guerre va éclater !
Attention, votre alliance vient de déclarer la guerre à l'alliance Syrtho !

Dans moins de 24 heures, vous et tous les membres de votre alliance entrerez officiellement en guerre contre tous les membres de l'autre alliance.

Vous pouvez consulter le temps restant avant d'entrer en guerre sur la page des ultimatums

Bonne chance !
Pour la deuxième fois, la Sparta déclare une guerre. Après les Légendiens, les Othryshiens se voient déclarés la guerre.

Un début de guerre intense. Seul MAXXX29 était présent pour le début de la guerre. C'était en pleine après-midi, peut-être que les Othryshiens sont plutôt du soir...
ex-prophète

Image
Image

Avatar du membre
Mspeedy78
Légende
Messages : 2455
Enregistré le : 29 déc. 2008 12:58

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par Mspeedy78 » 31 mai 2013 16:51

euh Maxxx il y a erreur sur la personne. Syrtho n'est pas Othrys.
Image

Elec
Vétéran
Messages : 1140
Enregistré le : 22 juin 2011 19:29

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par Elec » 31 mai 2013 16:52

Carrément :P

Pas confondre Othrysiens et Syrthosiens :D
Othrys
Moine
Foudrix IG
Empereur d'Ellas
Meilleur joueur tout simplement

Avatar du membre
MAXXX29
Poulpe blond
Messages : 4386
Enregistré le : 22 févr. 2009 15:42

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par MAXXX29 » 31 mai 2013 17:25

Jour 2: Comment la résistance organisa la rébellion.

Dans une taverne, au soir. Un individu s'installa à table, face à deux autres individus.
-Bon, il nous faut commencer la rébellion. La toison ! Lâche ce parchemin !
-Mais on peut se faire des sous avec ces touristes !
-Je ne veux pas le savoir et...
-Izi se tenait des réunions quotidiennes lors de la guerre Légendienne. Les Généraux Spartiates y ont tenus de nombreuses séances zur l'avenir de la réziztance.
L'elfe se leva. On entendit des bruit de balai made in petits pédestre.
-D'la camelote c'te truc hé ! Dit l'elfe en reposant le balai cassé sans brosse sur la table.
-Il nous faut étudier nos ennemis, connaître leurs goûts pour mieux leur vendre nos...
-... Pour mieux les contrer tu veux dire ? Continua l'elfe.
-Vouis, vouis, c'est cela. J'ai observé qu'ils aiment beaucoup les machins qui n'étaient pas de chez eux. Tout ce qui est exotique.
-J'ai l'air d'être exotique moi ?! Demanda l'elfe.
-Enfin, ce qui n'est pas typiquement de chez eux en fait.
-Ils viennent d'où d'ailleurs ? demanda le slip.
-Ils sont Syrthosien. Une province du Grand Empire Othryshien.
-Hiiiii, des Orties !
-Paraîtrait que ce sont deux entités distinctes.
-Tout ce qui est Ortie est Ortie ! Il n'y a pas à faire de distinction. Déclara l'elfe.
-Comme l'empire Othryshien est en guerre contre les Légendiens, les Syrthosiens viennent passer ici leurs vacances.
-Tant que les voies d'accès à la nation petit pedestre ne sont pas coupées, on pourra toujours leur vendre cette camelote. Dit le slip. Il vit le regard noir que lui jeta l'elfe.
-Mais bon, il y a toujours des va-et-viens entre la province et l'empire. Surtout à la période de la transhumance des Hamsters Sauvages.
-Quelles sont leurs autres caractéristiques ?
-Ben ils s'habillent tous en culotte bavaroise. C'est pour ça que l'on n'arrive pas à distinguer les différentes espèces d'orties. Ils vénèrent aussi une espèce de petit lézard rouge en dieu principal et en dieux mineurs une souris et un hamster.
-J'ai des effigies d'eux. Le slip sortit trois statuettes de son slip. Made in petits pédestres. J'en vend à la pelle. Presque autant que mes slips.
-Prévenons nos hommes, nous devons monter une opération ! Déclara l'elfe.
ex-prophète

Image
Image

Avatar du membre
serty
Commandant de l'armée
Messages : 844
Enregistré le : 24 sept. 2011 20:43

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par serty » 31 mai 2013 17:36

A par croco ... les autres ils sont pas trop inactif?
genre jack etc...?
houaou ... trop fort... nan? oO
j'ai pas tout compris , j'en est peur

scrubs
Soldat
Messages : 77
Enregistré le : 12 janv. 2012 17:38

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par scrubs » 01 juin 2013 17:59

Si j'ai bien compris la guerre a commencé,c'est possible d'avoir un score svp?

Avatar du membre
MAXXX29
Poulpe blond
Messages : 4386
Enregistré le : 22 févr. 2009 15:42

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par MAXXX29 » 01 juin 2013 19:11

Jour 3: Comment une résistance s'organisa vraiment.

Dans le QG de la résistance, l'elfe contemplait ses troupe. Trois paysans étaient présents avec la toison.
-Nous devons bouter hors de Sparte ces vils envahisseurs !
-Mais ils nous achètent nos produits ! Tenta la toison.
-C'est de la camelote de chez petits pédestres !
-Ouais, mais on se fait du bénéfice au moins.
L'elfe s'assit. Il tomba à la renverse.
-C'est une chaise petits pedestres au fait. Dit la toison.
L'elfe tapa du poings sur le bureau. Il s'écroula instantanément.
-Mon meuble en kit de chez les pédestres ! Cria la toison.
-Il suffit ! Nous allons expulser ces touristes de chez nous ! Nous devons redonner à Sparte la euh...
Un groupe de touristes venait d'entrer. La slip les accompagnait.
Ici vous avez la salle d'eau, ici c'est le bureau où la décision d'entrer en guerre contre les Légendiens a été prise.
-C'est très cholie tout ça, chaime beaucoup les murs d'époque. Dit un touriste.
Le slip se rapprocha de l'elfe.
-Désolé, mais j'ai vendu le QG, ils offraient un prix très intéressant.
L'elfe poursuivait le slip avait un balai petit pedestre où il manquait la moitié de la brosse, en essayant de viser le slip. La toison les suivait.

Dans le cagibi de la résistance.
-Bon, maintenant que nous avons enfin notre QG, nous allons pouvoir organiser la... la toison, lâche ce balai petit pédestre, lâche, bien... nous allons faire... le slip, je t'avais dit de ne pas acheter de slip made in petits pédestres... Bon nous allons enfin organiser le soulèvement pour... oui la toison ?
-Mais, euh, on est chez nous ici, non ?
-Les Othryshiens nous ont envahit ! On ne peut plus tolérer cela !
-Quel choli karrrrrtier chénéral, ne bougez pas !
Une dizaine de touristes dessinaient sur des parchemins la scène.
-Et donc vous pouvez aussi envisagez de le reproduire sur statue. On en importera de la région de petits pedestres. Ils vendent à bas prix... La toison regarda l'elfe qui le dévisageait. Il le vit prendre le balai qui tombait en miette.


Pour ceux qui n'ont pas suivit:
[Sparta]-L'Agôgè- 29 - 3 Syrtho
Mais ils sont actifs ! Sayker ne les aura donc pas transmit son indéniable activité.
Ben personnellement je m'attendais à autre chose venant de joueurs formés par les Orties. Le talent ne se transmet donc pas ? A moins qu'il ne s'agit que d'une ruse ? La guerre est loin d'être finie...
ex-prophète

Image
Image

Avatar du membre
serty
Commandant de l'armée
Messages : 844
Enregistré le : 24 sept. 2011 20:43

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par serty » 01 juin 2013 20:43

s'est pas psk y'en a 1 ou 2 d'actif que l'alli est active , le score nous le prouve largement

mais le rp est toujours aussi bon :D

Avatar du membre
MAXXX29
Poulpe blond
Messages : 4386
Enregistré le : 22 févr. 2009 15:42

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par MAXXX29 » 01 juin 2013 22:58

Jour 4: Comment la Sparta chercha du financement et recruta par hasard.

Dans le cagibi de la résistance.
-Nous devons nous organiser ! Mais avant cela il nous faut trouver des sous ! Déclara l'elfe.
-Il suffit de vendre les babioles petits pedestres aux Othryshiens. Tenta la toison.
Il se prit un coup de balai, enfin ce qu'il en restait, comme c'était un balai made in petits pedestres.
-L'Empire Othryshien est devenu trop puissant. Ils ont annexés plusieurs territoire dont la contrée petits pedestres qui est devenu de facto une province supplémentaire. Ils mettent même à mal l'Empire Légendien.
-Que proposes-tu ?
-Le slip a dit qu'il chercherait des sous. Allons le voir.

L'elfe et la toison déambulèrent dans le cité et avancèrent en direction de l'Ouest, un quartier remplit de temple à la gloire de la divinité slipienne. ça-et-là des bâtiments se construisaient et s'écroulaient aussi sec, puisque les matériaux étaient made in petits pedestres. Ils arrivèrent face à un temple. Enfin plutôt à une sorte de boutique géante où l'on vendait tout ce qui pouvait provenir de chez petits pedestres.
-Bougies, qui n'as pas de bougiiiies ?
-Tapiiiies pas chers ! De chez Bernaaaard !
-Qui n'a pas de chien de garde ? De chez Christine ! Demandez vos chiens de gaaaarde !
-Mon tambour ! Pas cher ! Typiquement d'ici ! Demandez-le chez Arnaud et compagnie !

L'elfe se fraya un chemin dans la foule. Il arriva face à un gars avec un slip sur la tête et qui comptait des sous.
-Des souuuus ! Pleiiiin !
-Le slip, que signifie tout ça ? Demanda l'elfe.
-Je déleste du trop plein d'argent de ces touristes.
-Et tu as réussit à avoir des drachmes ? Questionna l'elfe.
-Bah, tu vois, c'est que je dois réinvestir pour gagner plus tu vois ? Tiens, prends donc ça en garantie.
La slip mit les pièces dans son slip et déguerpit en vitesse. Par terre traînait une pièce rouillée.
L'elfe la ramassa. Bon, bah, allons voir le Doyen.

Il parcoururent la cité jusqu'au quartier Nord. Les rues étaient étroites, il fallait donner des coups d'épaule pour se frayer une chemin. L'elfe était agile, mais le torrent humain l'envoyaient un coup à droite, un coup à gauche. Il n'y avait pas de quartier marchand à proprement parler dans la cité. Toute maison émergent sur une voie publique pouvait déceler un magasin. Le commerce était devenue la seconde activité des citoyens spartiates après le vol, l'escroquerie, le filoutage et ce depuis la fin de la guerre Légendienne.

L'elfe arriva enfin face à un bâtiment. Il ouvrit les portes. Une voix hurla:
-Six sous pour vous raconter la célèbre histoire du roi Elfe contre les terribles Légendiens ! Six sous seulement.
-Doyen ! Dit l'elfe, c'est nous ! Il se rappela que le vieux était sourd. Il haussa la voix.
-Ah, ce n'est que vous. Qu'est-ce que vous voulez ?
-On voudrait savoir si tu as de quoi monter une armée contre les envahisseurs Othryshiens.
Le Doyen regarda à droite, puis à gauche, il poussa discrètement du pied son magot sous un tapis.
-Aaaargh, pas de sous, les affaires vont mal en ce moment, même plus que quoi me payer une masseuse. Dit-il en empoignant les deux invités d'une main vers sa cuisine tout en essayant de cacher de l'autre les divers ustensiles de valeur.
L'elfe tenta de s'y opposer mais le vieillard le souleva presque de terre. L'elfe se demanda comment un vieux pouvait encore avoir autant de force à son âge.
-Malheureusement, les affaires vont très mal, toussa, toussota, et ça et là, bref, bref... J'suis fauché comme la maïs. A moins que ce ne soit le soja ?
L'elfe et la toison se retrouvèrent dehors aussitôt.

Et maintenant ? Demanda la toison.
Allons voir le Kraken, il saura peut-être nous aider. Ils traversèrent la cité vers le quartier Sud. C'était le quartier antique. Il regroupait diverses anciennes constructions mais toutes étaient en ruine. Des travaux de réaménagement s'y déroulaient. Malheureusement avec des matériaux petits pedestres... C'était le quartier le plus proche de la mer, les étals de poisson y pullulaient, tout comme l'odeur qui y est associée.
L'elfe s'arrêta face à une pancarte: Demeure du Kraken. La bâtisse faisait des mètres et des mètres de haut. Plus haute que large, de nombreuses statues l'agrémentaient. Nos deux compères y entrèrent.
-Kraaaaken ? Es-tu là ? Demanda tout fort la toison.
Un bruit d'effondrement parvint d'à-côté.
-Ah la la la, ne criez pas où ça va s'effondrer ! Chuchota le Kraken qui débarquait à l'instant. Ces matériaux c'est de la camelote, pas foutu de faire un truc qui tient avec ça. Saleté de matériaux petits pedestres.
-Kraken, nous devons monter une armée.
-Contre les Légendiens ?
-Euh, ils sont partis, hein, tu n'es pas au courant ?
-Bah, on est un peu isolé du reste de la cité ici, avec tout le bruit des écroulements on n'entend pas grand chose en fait. Mais il me semblait qu'il restait des Légendiens à Sparte ?
-Oui, dans le quartier Ouest, le quartier agricole, mais ils n'ont qu'un petit camp et isolé, ils ne sont pas une menace tant qu'ils n'apprennent pas que le reste des troupes a quitté la cité. Déclara l'elfe.
-Qui faut-il bouter hors de Sparte alors ?
-Les Othryshiens.
-Mais ils ne combattent pas les Légendiens actuellement ?
-Si, mais c'est leur province Syrthosienne qui nous a envahit. Dit l'elfe.
-Ah, oui, ils aiment beaucoup le poisson de Sparte.
L'elfe le dévisagea. Le Kraken se reprit.
-Euh, mais les finances ne vont pas très bien ces temps-ci, tous ces effondrements à cause des matériaux petits pedestres, toussa et là, voilà quoi.
Ni une, ni deux, l'elfe et la toison se retrouvèrent aussitôt dehors.
-Bon, bah, on fait quoi maintenant ? Demanda la toison.
-On va recruter ! Et de vaillants soldats !

Plus tard, dans la cité, au milieu d'une place:
-Mais foutez le camp d'ici ! Vous voyez bien que je ne vend rien ! Et ne me faite pas de statues à mon effigie bon sang ! Reposez ces pinceaux ! Et non, non et triple non, je ne recrute pas de Syrthosiens dans les rangs spartiates !
L'elfe tentait de repousser les hordes de touristes Syrthosiens avec son balai en miette et sans brosse. Il avait dû recoller un nouveau manche au balai. Mais toujours un manche petit pedestre, ce qui fait que le nouveau manche tombait en miette.

L'elfe vit deux ombres venir.
-Moi Grand Polémarque, je suis prêt à aider la Grande Sparte !
-Moi Grand Navarque, je suis prêt à aider l'illustre Sparte !
L'elfe dévisagea les deux nouveaux.
-Z'êtes sûr de c'que vous faites les gars ?
L'individu dénommé Tantris dégaina son épée. Il ne sortit que la garde de l'épée, la lame étant restée dans le fourreau. Le Polémarque regarda piteusement ce qui restait de son épée.
-Matériel petit pedestre, hein ?
L'individu dénommé Khronos et maître du temps, pointa sa lance. Il frappa le sol avec. Le bois se brisa net et la partie en fer tomba par terre. Le Navarque contempla piteusement ce qui restait de sa lance.
-Bon, bah, vous êtes de braves gars, je vous embauche. Tachez de pas faire trop de bruit quand même. Rendez-vous au QG demain matin. Pour le trouver c'est facile, il suffit de suivre la cohorte de touristes. Et évitez tout ce qui vient de chez petits pedestres.


Pour ceux qui n'ont pas suivit:
[Sparta]-L'Agôgè- 39 - 4 Syrtho
ex-prophète

Image
Image

Avatar du membre
MAXXX29
Poulpe blond
Messages : 4386
Enregistré le : 22 févr. 2009 15:42

Re: Un Poulpe Free VS Des Othryshiens

Message par MAXXX29 » 02 juin 2013 15:34

Jour 5: Comment Sparte prépara sa propre invasion.

A la nuit tombée, près du cagibi de la résistance. On frappa à la porte du cagibi:
-Grand Roi ! Grand Roi !
L'elfe ouvrit la porte:
-Qui que vous demandez ?
-Vous Grand Roi de Sparte !
-Ah, oui, je suis Roi, c'est vrai.
L'elfe se redressa et bomba le torse. Ce qui ne fit pas un grand effet.
La toison émergea d'un tonneau.
-Grand Roi Poulpide, nous avons rassemblé une armée.
L'elfe plissa les yeux et regarda derrière les deux commandants.
-C'est euh, quoi ?
Le Polémarque prit la parole:
-Voici des incendiaires, ils mettront le feu à la cité et en chasseront les vils envahisseurs.
-Tu sais qu'on est à Sparte ? Que les envahisseurs sont à Sparte ? Donc qu'ils sont ici ?
Le Polémarque regarda ses troupes l'air dépité.
Le Navarque prit la parole:
-Mes balistes réduiront à néant leurs bâtiments !
L'elfe regarda les engins:
-Pas besoin de balistes quand les matériaux à démolir sont made in petits pedestres.
L'elfe s'approcha d'un bâtiment en construction, il donna un coup de pied à une colonne. Le bâtiment d'effondra aussi sec.
-Je pense que ces engins sont également de chez petits pedestres ?
Une baliste prit feu.
-C'est ce que je pensais. Dit l'elfe. Bon, rendez-vous demain matin à une heure plus raisonnable.

Dans une taverne de la cité, deux individus en arme attendaient à côté d'une table.
-Mais vous êtes trop pressés, ici rien ne commence avant midi les gars. Dit la toison.
-Vous, les jeunes de nos jours... Dit l'elfe en buvant de la bière. Bon suivez-moi. Où sont vos troupes ?
-Au quartier centre.
Les quatre gus y allèrent. Au milieu d'une place trônait une troupe d'une cinquantaine de soldats en arme.
-Où avez réussit à trouver des soldats ? Et pas des paysans en plus ? S’étonna l'elfe.
Des touristes peignaient la scène sur des toiles, d'autres façonnaient des statuettes.
-Quel choli spectacle. Chaime beaucoup. Dit un touriste en culotte bavaroise.
-Présentez arme soldats ! Hurla le Polémarque.
-Garde à vous soldats ! Hurla le Navarque.
S'ensuivit un brouhaha pas possible. Les rues de Sparte étaient étroites, les boucliers s'entrechoquaient, les soldats se bousculaient. On en arriva au point de départ.
-Bon, ben, on va commencer par plus facile. Allez au quartier Est, il y a des pâturages.
S'ensuivit une autre brouhaha pour se déplacer. Les rues de Sparte n'étaient pas faites pour recevoir de grosses armées en son sein. Seule la Grande Rue pouvait accueillir des régiments entiers mais les étals qui avaient fleuris empêchaient désormais tout gros déplacement de troupes.

Les troupes arrivèrent tant bien que mal au quartier Est.
-En formation carrée ! Hurla le Polémarque.
-En formation tortue ! Hurla le Navarque.
Les troupes couraient dans tous les sens, se bousculant, se rentrant les uns les autres dedans. Au final on obtint un parallélépipède arrondit...
On fit venir les archers.
-Pluie de flèches ! Cria le Polémarque.
-Visez ! Cria le Navarque.
Les archers tirèrent sur des cibles dessinées sur des arbres. Ils tirèrent une chacun.
-Il n'aurait pas été plus judicieux de leurs donner plusieurs flèches chacun ? Demanda la toison. Avec une flèche pour un archer, ça limite un peu les perspectives quand même.
L'elfe s'approcha et dit:
-L'important ce n'est pas tant de viser, mais de pouvoir dès que la flèche est tirée, de la récupérer facilement. Et je vous préviens qu'il y aura des pénalités pour ceux qui perdent leurs flèches !

L'elfe s'approcha des deux commandants.
-Bon, vous voyez le groupe de touristes, là ? Attaquez-les.
-Chargeeeeez ! Hurla le Polémarque.
-Tireeeeeeeez ! Hurla le Navarque.
Les archers tendirent leur arcs, ceux-ci se cassèrent aussi sec. De leurs côté les soldats chargèrent. Ils se prirent les pieds dans les nombreux cailloux et tel les dominos, tombèrent un à un.
-Cholie charge hoplitique, on sent toute la rigueur de l'entrainement Spartiate. Dit un touriste.
L'elfe l'ignora et dit:
-Bon on reprend l'entrainement. Je voir quelque chose de coordonné !


Pour ceux qui n'ont pas suivit:
[Sparta]-L'Agôgè- 52 - 4 Syrtho
La Sparta lutte encore et toujours contre l'envahisseur Orthryshien !
ex-prophète

Image
Image

Verrouillé