Histoire ancienne

Pour les écrivains en herbes!

Modérateurs : Prophètes, Grand Prêtre

Répondre
Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Histoire ancienne

Message par grenouille » 30 nov. 2015 20:49

Un soir en taverne,
Alors que j ' étais novice dans l'armée de mon père ,
j'entendis un vieil homme racontant ses histoires entre deux godets de vin ,
il commença par celle d'une belle de "Troy"


Hélène , la belle Hélène que de miel sur tes lèvres,
Sveltesse de ton corps…le jour en ma couche .
Du lait de ta peau en douceur au sang-froid de ma bouche ,
Et en ta chevelure…la ferveur des fauves en l’amour ,
Doux le rêve noctambule en un goût sucrée de la femme .

Guerroyer pour les yeux de la dame…un récit de Dionysos ,
Dans la haine et la sueur …les relents d’une mort .
Que de larmes versées en les entrailles…des amantes et des mères ,
A la vue des souillures et du sang de l’homme que l’on croyait bon .
Qui es tu toi belle Hélène ?…une cause perdue en des gloires de rois .

Qu’il est triste le spectacle des pantins en bataille ,
Un héros!…que de bêtise en la cervelle des hommes.
Que de nuages noires…en les cris des pleureuses ,
Et dans le hurlement des Spartiates…entendre le rire de Zeus.
Qui es tu belle Hélène?…a l’heure de la peur dans la voix des enfants .

Hélène , la belle Hélène que de miel sur tes lèvres ,
Sveltesse de ton corps…le soir en ma couche .
Du lait de ta peau en douceur au sang-froid de ma bouche,
Et en ta chevelure…la ferveur des fauves en l’amour.
Doux le rêve noctambule en un goût sucrée de la femme .

Aux temps de la bienveillance des Dieux ,
Que de regards coquins et d’envies aux balancement de tes hanches ,
Que de tendres rêves …verdure de la prairie en des roulades dignes des Hadès ,
Beauté d’entre toutes…prière d’être rougi par l’un de tes sourires.
Que fait tu belle Hélène?…seule au zénith du soleil .

Qu’il est délicieux le théâtre en des rires de l’enfance ,
Un nectar …que la vie en toute quiétude d’une vieillesse ,
Au temps…ou le jeu des hommes ne parlait que de vin et d’amour ,
Et dans le sein d’un cheval…entendre la haine des Myrmidons .
Qu’as-tu fait aux Dieux belle Hélène pour avoir réveiller leurs colères !.

Hélène , la belle Hélène que de miel sur tes lèvres ,
Sveltesse de ton corps…au son de nos caresses .
Du lait de ta peau au sang-froid de ma bouche ,
Et en ta chevelure…la ferveur des fauves en l’amour ;
Doux le rêve noctambule en un goût sucré de la femme .

"Néo..."
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Re: Histoire ancienne

Message par grenouille » 30 nov. 2015 21:01

Prologue

les oracles s’étaient baissé sur sa naissance,
lui prédestinant un avenir a sa hauteur,
a la tête d’une grande et héroique confrérie,
son entré chez les Dieux en est sa destiné,
il deviendra “le prince guerrier”...........


je descendais d'une trirème me ramenant du pays de "Ptolémée" et j avais qu'une seule idée en tête retrouvé mon palais en la cité de "Aqua".

-Alors "Néo" toujours a courir après tes rêves m'interpella une voix qui m'avait un son familier dans la foule qui attendait famille et amis

je m'arrêta net et là je reconnus un guerrier de ma noble confrérie

-te dois -je quelque drachmes d'une de nos partie de cartes? m'exclamais je d'un air en recherche de vieux souvenir en des tavernes les moins correctes.

-non le moins du monde juste que tu es attendus par notre "Atride"et que....il s'accorda un temps afin de mieux repartir
tu vas juste reprendre du service et pas le moindre "l'Académie" a besoin d'un chef suis- moi pour en savoir un peu plus

nous quittames le port aux odeurs mélangée de viande,de poissons ,d'olives et de la sueurs des hommes afin de de monté dans un char qui nous attendaient et de prendre la route de cette cité ... celle de mon roi.
En route nous nous racontames nos exploits de batailles qui bien souvent furent exagéré ....

La cité de "l'Atride",loin d'être "une cité du commun des mortels",tout ici est a la gloire de"Zeus" rien que la magnificence de sa statue d'or et d'ivoire ,nous fait savoir la grandeur de notre"Dieu suprême".
le stade et sa cérémonie des prêtresses rendant hommage a "Héra" ou bien encore ses athlètes aux corps musclés venant de toute la Gréce se faire acclamés tel des "Héros" qui dans leurs luttes vont devenir des "Idoles" puis cette foret d'olivier que l on ne vois en nul endroit ,nous fait savoir que nous sommes bien en la terre sacrée du "Grand Dieu".

-nous voici dans la cité de notre "Atride" me dit mon frère d'arme le sourire au lèvres

- ils sont bien silencieux les guerriers de "la cité d'un roi" ,le vin a du coulé en tonneau en la soirée....avant que je termine ma phrase , la voix de mon maitre vint interrompe .

-pas de vin en ce lieu il est dédié a "Zeus" et aux plus grande divinité ...

-l'ambroisie est un baume certes quand au nectar...lui rétorquai-je

-n'épiloguons point sur un sujet de taverne,tu n'est pas là pour cela me dit l'Atride
donc voilà le pourquoi de ta venue,je connais ta bravoure et la fidélité qui te font foi au sein de notre noble confrèrie
et c'est d'une fonction et de sa charge que je veux que tu prenne

-voyons!voyons! les plus grands des"Héros" trônent en ta cité et combien de valeureux guerriers sont des plus méritant lui répondais-je avec simplicité.
-tu peux me laissé continué car j' ai besoin de toi ,du moins" notre école militaire "en a besoin!!!!
tu ne peux refusé car je te le demande un peu comme si je te l'ordonnai
tu prendra tes fonctions au sein de son sanctuaire et a toi de la rendre jeune et glorieuse.
sur cela je dois te laissé car "la cité d'un roi" a aussi sa charge.
je le vis s'éloigné entouré de ses "nymphes" et je restais pantois de cette bonne nouvelle.

je mis route en la direction de ma charge.
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Re: Histoire ancienne

Message par grenouille » 30 nov. 2015 21:57

(petite dédicace à la Reine Myrmide!!) Interlude !

Il était grand temps que je mette fin a mes journées de dépravé,
bien en nombre les tonneaux vidés et bien maigre le trésor a emporté,
puis le deuil de mon vieux maitre devait prendre fin,
ainsi que ses histoires pleines de “Héros” en la gloire de l’olympe........

Donc ce matin ,
je me décide enfin de me réveillé ou du moins être dans un état le plus représentatif du mortel ,
quand avant même d’avoir dépassé mon logis des temps derniers, je me pris la réalité des choses de ce monde en pleine figure........
en effet ,un soldat frappé sur un pauvre marchand car le prix de son bois lui semblait trop élevé,
faut il que ce monde se défoule?........ triste réalité...........!!!!
Son sort ne résidant pas en le mien ,
je suivis mon chemin qui ...en réfléchissant bien me menais qu’au bout de ma tanière sans un cheval encore moins un centaure,les “Dieux” avaient été déjà bien clément en me laissant une pauvre paire de sandale en guise de monture et puis .....
que! qui !quoi! pouvais bien m attendre a “Phthie” maintenant.... surtout maintenant que j avais rendu ma “charte” de membre de la communauté “Olympienne”.....

-arrete de réfléchir ! tu a du chemin a faire m entend-je me dire!!!

Le soleil avait atteint son zénith desséchant un peu plus la terre sous mes pas ,
lorsque je fis rencontre d’un piètre émissaire en la cause “Myrmidonnes”.

-hep! toi là bas!tu ma l air costaud ! m’entend je dire

un homme de solide allure juché sur un âne ,surement un de ces volontaires “a en croire leur
histoire auraient été le meilleur des hoplithes” et qui n’a nul l’art d’une danse aux javelots sur un
champs de bataille et encore moins dégoché une flêche a la tête de son char.

-”la belle des myrmidons” recrute apte a se battre et tu sais ce qu’on raconte !!!
il paraitrait qu’a un certain placement des astres ,elle se transforme en une terrible amazone tuant en offrande a “Hades” de gros chats venant du pays de “Ptolémée”!! du sang qu’elle a en son corps
d’une de ses aieuilles venant des bord du “Thermodon” c’est ce que disent les légendes !!

-et va savoir!!! rencherit l’opportun sur un ton sarcastique ,un rien caustique
tu sera peu etre un jour “Héros” et a ce que l on dit en la cité de “Phthie”,la couche de la belle “Hermione” est resté trop longtemps froid puis comme “Pénélope” , elle se serait mise a tissé !avec un coeur vaillant ,tu sera peux être la réchauffer!!! mais....avant....mon sang bouillonna et....

-”Hermione”! ma douce “Hermione”!!ma tendre épouse!!! avais t il jamais aperçu son visage pour
parlé de la sorte.
je fis mine de rattacher mes sandales ,d’une main experte je tatonnais le sol afin d’y ramasser une pierre et d’un lancé franc visa l ‘homme a la tête ce qui eu valut comme effet un desarçonnage du sombre individu.

je me précipita vers ma victime, la trainant face en terre et lui dit sur un ton de colère.

- remonte sur ton âne et allons voir cette “reine” et si tu dit mot de la belle de “Phthie” ,je t’étouffe en mes mains.

il remonta sur sa monture avec un air poltron.
nous primes la direction de cité “myrmide”...........

Les jours de route furent long avant d’atteindre la cité inspiré et féerique de “Myrmide”,puis en chemin notre marche avait était complété par un drôle d’individu plus transporté par la
connaissance de “Circé” que du concret de ce monde et qui le soir tombé ,autour de notre maigre feu de camp , nous contait avec délectation les légendes et ce qui tiendraient plus des histoires bizarres du monde des nymphes , dieux , déesses que des mortels.
Ainsi j’eus vent comment “Ératosthène” mesura la terre avec les cheveux de “Bérénice” et comment ceux ci terminèrent leurs destinés au grand bonheur des hommes qui croisent la route du grand “Posseidon”.Comme quoi même la “beauté” les grandes dames de notre royaume savent inspire a nos conteurs la magie de leurs histoires...
et aussi celle du procès “d’Ares” par les “Dieux de l’Olympe” pour le meurtre “d’Halirrhothios”
fils de “Posseidon”,il est vrai que notre conteur était intarissable sur la vie de nos “Dieux et
Déesses”, avait il était érudit dans sa vie d’autrefois ou avait -il les marques de la magicienne? a chacun la part de ses ombres!!!a chacun son jardin secret!!!
seul sa présence nous suffisaient pour rentre moins malaisé notre aventure.
Puis comme ...
Pas après pas nous réduisent les distances , nous commençâmes a apercevoir la cité.

Pour se rendre en la porte de la dite cité nous devons d’abord emprunté un défilé étroit ou seul un char y peux trouvé passage, judicieuse et naturelle défense , mais... si souvenirs me semblent claires en ma terre de “Phthie” un boyau similaire a été le tombeau d’un roi spartiate, symbole d’insoumission ,mais nous rendrons compte de l’histoire a un autre moment.

sortant de notre souricière, nous ne pouvons qu’être “béa” fasse a l’édifice ......

“Myrmide”la blanche ,
rendant grâce a l’astre céleste,
immaculé a l’image des “Nymphes”
...
n’avait pas écrit un poète myrmidon rendant ainsi ...gloire a sa reine et la cité...

Je m’avança vers un soldat en fraction devant la grande porte et demanda ma voie,
le militaire me dirigea vers une place ou quelque homme attendait devant une tente.

-pardon! c’est ici le recrutement !

-c’est bien ici !me réponda un homme dans la queue.

l’attente fut de courte durée et l on me fit entrée sous la tente ,ou s’y tenait une table et son agent recruteur ainsi que quatre ou cinq hommes en armes

-ton nom me demanda l’enroleur

- “Néoptoleme de Phthie” rétorquai-je

mais d’avoir donné mon nom n’était surement pas l’idée la plus avisée qui m’ai ete donne car en moins de temps qu’il m’eus de le dire ,je me trouvais entouré d’une bonne garde et emmenais en un lieu que le nom n’est autre que “cachot”.

Un brouhaha , un vacarne d’arme se fit entendre devant ma cage,

-ouvrez vite!!!libéré le!!!criait un petit homme aux gardiens de ma geôle

Surement un intendant ou un truc du même genre,ce qui était de bienvenue n’était autre que ma libération, puis au plus fond de ma mémoire il me semblait de ne pas avoir trop foulé la terre "myrmidonne",donc bienvenue et légitime mon retour vers le monde des mortels...libres.

-ne veuillez prendre ombrage de ce triste malentendu me spalmodiait l’intendance
des appartements en le palais ,nous avons eu ordre de mettre a votre disposition et...la reine en personne ,vous recevra !!!répétait-il sans fin

L’on me mena a une aile du palais , les pièces misent a mon installation avaient été décorée avec soin et bon gout puis on me lava , me oigna les cheveux avec un onguent de riche qualité, on m’habilla et me porta même les armes de mon père et l’on me servit a boire alors une servante m’annonça que l’on viendrait me quérir lorsque la reine serait prête a me recevoir.Je demanda alors a mon interlocutrice si le temps ne m’était pas trop compté afin de faire offrande a “la Grande Déesse.

Mes prières et offrandes a peine terminée, l’on vint me cherché et dirigé vers l’ assistance ou je fis
convié .

je grimpais quelque marche qui avait ouverture sur une énorme salle , là se tenaient de grande colonne taillée en du marbre aux nervures marqués ce qui donnait a la piece un aspect des plus sérieux, quelque statue trônait ça et là qui démontrait une certaine connaissance en matière d’art ,même le mobilier reflétait un certaine dignité mais avant tout une certaine sagesse.

L’assemblée qui ne devait être que la cour,paradaient en leurs plus belles atouts, formant une allée par laquelle j’allais devoir remonté pour être ainsi présenté.

Plus je remontais la foule et plus mon imagination me renvoyais à cette “reine” qui les soirs de clair
de lune ,en tenue d’amazone , faisant offrande a “Hades” , le sang des animaux sauvages.

Arrivé à hauteur de la reine , je mis genou a terre ,baissant la tête,lui tendant mes armes en signe de soumission , presqu’en marque de vaincu.
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Re: Histoire ancienne

Message par grenouille » 30 nov. 2015 23:32

L'académie (l'AKA...)

"Puis un jour,
les "Dieux" se souviennent des hommes,
et de leurs grandes bontés les sortes de la poussière
ainsi soi les rapports des "Dieux" et des simples "mortels"
il n'y a qu'accueil au "Panthéon pour s'asseoir a leur table...


Le temps était clément et les premiers rayons du jour venaient de se réveillés,lorsque j'arriva
devant une ville ouverte,j'en fut que trop surpris m'attendant a une forteresse aux portes bien étanches et disciplines de fers mais..."la guerre n'est-elle pas un art a ne pas mettre en des mains trop bouchères";
Mes premiers pas en la cité me guidèrent vers une route pavée ornée de colonnes taillées dans un marbre de noble qualité afin de finir course au pied d'un temple dédié à la grande "Athéna";
si l'on prenait soi de s'approché de la représentation de la maîtresse du lieu et avoir une maigre connaissance en la lecture ,sur une plaque de marbre sculpté, nous pouvions déchiffrés l'hommage faite à de nobles "Guerriers":

"Un Olympien",
un genou a terre juste un point d’appui,
ne l’avais -je pas appris en notre "académie",
mis a profit maint fois sur les corps de mes ennemis,
si comme disent les oracles “Zeus” nous mettait au défi,
nous le peuple de la grande "Athéna",
pour que les jours de combats,
de nos "Kopis" être précis."
...

-Alors!!! me sortant de mes rêves ,le seigneur des lieux venait d'apparaître,
d'un signe d'humilité je mis genoux a terre.

salutation fort faite , je me mis a posé question sur le texte sculpté.
-les guerriers en formation ne sont-ils pas dans l'ombre de leurs "Gloires"?.

il me répondit par une autre question.
_n'est-il pas mieux d'être dans l'ombre de sa "Gloire" que moribond sur sa natte a l'aurore de celle-ci?
puis après un temps de pause il reprit
-tu est ici chez toi,prends aise, nous avons tous a apprendre les uns des autres,seul l'union nous mènera vers les victoires et peu être si les "Dieux" le décident ,un jour nous mangerons a leur table...........
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Re: Histoire ancienne

Message par grenouille » 30 nov. 2015 23:42

"Prélude"

"Ils ont pillés mon ile
tué mon père car c'était un soldat
violé ma mère allez savoir pourquoi!
emmenés mes frères et mes soeurs en esclavages
puis plus rien..juste la désolation de leurs carnages.!"

"Il s'est avancé vers moi une galette en la main
il a enlevé son casque,
ma regardée avec un sourire et m'a dit:
"n aie pas peur petite fille! je suis un "Olympien"!...

"Il m'a pris par la main,emmenée parmi les siens...
Ce jour là, j'ai rencontré ce que l'on nomme un "Héros"!.

extrait :"Le soldat et l'enfant" (conte"Olympien").


Nous avions maint terminé notre ouvrage,du moins celle de "l'Atride"....
La vie avait repris son cours,tous oeuvraient à leurs occupations favorites,
ainsi nous pouvions entendre en y prêtant l'oreille,la répétition de quelque lyre et flûte accompagnant le bruit sourd des armes et boucliers ou bien encore le rire de quelques larrons s'enivrant en une joyeuse partie de dé...
Retiré de tout ce brouhaha, à l'ombre d'un grand et vieil olivier,une plume en la main ,la tête en mes rêves,je me laissais à loisirs à jouer avec les mots comme nous l'avions appris au sein de cette "Académie".

"Ode aux Achéennes" I


Une goutte d'eau sur son corsage
Oisiveté du timbre des mots
En toute coquine, très polissonne
dégoulinant en pourléchant la lisière de ta gorge
chimère furtive au masculin
puis en son dos le doux frisson de ses désirs
en une goutte d'eau sur ta poitrine.

Une goutte d'eau sur ta poitrine
Sans réprimande a H²O
En toute friponne,très libertine
Suçoteuse insaisissable sur les rebords du doux soyeux
imaginaire si magnifié
Adieux frissons et vils désirs
de la goutte d'eau en ton corsage.


"Ode aux Achéennes" II

La lumière au deçà de toute turpitude
A travers les voilages me laisse percevoir ta "Vénus" nudité,
Au regain de furtif souvenir,l'esprit m'en frissonne
L'éveil d'un sein en l'image, m'en polissonne.

Du combat de la nuit en féerie de fous
Raffiné jeu de main en l'étreinte a l'amour.
Quintessence de ton corps, de ton etre, de ton arome de vie
Comme un cri à la lune...ravissement de cette douce folie.

Combattre tes démons en l'habit d'un "Adam"
Sortilège de grain de peau en une magique soierie,
Ermitage au delà d'un mont pour s'adonner en toute toison
Quant à la porte des anges...s'extasié en toute jouissance.

Du combat de la nuit en un paquis des loups
Raffiné jeu de main en l'étreinte de l'amour.
Quintessence de ton corps , de ton âme, de ton arôme de vie
Et sous les cieux étoilés...ravissement de cette douce folie.

Ta main en la mienne entravé les dédales de la vie
La chaleur de nos lèvres t'aventure téméraire,
Au source de nos joies de m'enchaîné de toi
Pour les jours d'orage un refuge en tes bras.

Du combat de la nuit en sérénité de nous
Le véritable bonheur en complaisance du rien,
Quintessence de ton corps, de ton âme, de ton arôme de vie
Comme un cri à la lune...ravissement de cette douce folie.


Mais hélas...la lumière se fit basse ,la journée prenait fin,laissant...
le bruit sourd des batailles à l'orée de la nuit....
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Re: Histoire ancienne

Message par grenouille » 30 nov. 2015 23:52

"l'académie II "


"Aux croisements des chemins
les chimères d'un homme!
un guerrier de surcroît!
ma fait posé sandales."
....


les jours qui suivirent furent des moins magiques,
nous devions posé arme pour fabriquer des murs,
En attente les lectures de Platon, d'Apollodore" et même celle d'Homère a l'ombre des oliviers,
nul danse guerrière un javelot en la main ou d'exercice d'archer en conduite d'un char,
ou encore de ces sorties aquatiques et nocturnes guidant notre chemin en connaissance du monde des étoiles,
nous qui rêvions d'Achille,d'Hector et de grande victoire, nous voici rendu âne!
"l'Atride " avait parlé! il fallait monté mur!!!!

Nous posions les dernières marches de notre édifice,
lorsque nous apprîmes la nouvelle par la voix d'un marchand,
il avait du flâné le long de son trajet comme sait si bien le faire notre incroyable "Pan" car la "chose" ressemblé plus a une pêche rentré au port au moins depuis la veille;
un Général "Olympien", armé de cent mille hommes, venait gagner bataille en la terre d' "Ares" puis il enchérit sur une autre qui mettait baume au coeur, a en croire le marchand , une tribu "filles d'Ares" des rives du Thermodon" avait pris fait et cause pour notre grande "Déesse".

De nouveaux clans se forment rejoignant les anciens pour jeté hors de nos mers "les barbares d'Ares"...gagné une bataille m'avait fait chaud au coeur mais...c'était à s'attendre d'une riposte des "Mangeur de chevaux"..........
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Re: Histoire ancienne

Message par grenouille » 30 nov. 2015 23:58

"L'académie III"


« Je ne déshonorerai pas mes armes sacrées et je n'abandonnerai pas mon voisin là où je serai en rang ; je défendrai ce qui est sain et sacré, et ne remettrai pas à mes successeurs la patrie amoindrie, mais plus grande et plus forte, agissant seul ou bien avec tous, j'obéirai à ceux qui, tour à tour, gouvernent sagement, aux lois établies et à celles qui sagement seront établies. Si quelqu'un entreprend de les détruire, je ne le laisserai pas faire, agissant seul ou bien avec tous, et j'honorerai les cultes ancestraux.

ext:serment de fidélité à la cité/"l'éphébie"




Je revenais du temple ou j 'avais porté offrande a notre bien aimée "Déesse",
lorsque j eus vent de la rumeur qui semblait mettre en émoi plus d'un novice.
"L'Académie" ouvrait ses portes aux "filles des rives du "Thermodon"!!!

-les "Amazones" nous égalent en bien nombre de point,
ne sont-elles pas des guerrières hors pair?
En tant que digne descendante d' "Ares" leur histoire en atteste!
Que de bruit pour si peu..faut bien que jeunesse se fasse!!!

Si nous réfléchissons un moindre,pas fou le vieux sage!!!
nul besoin de sentinelle vu se qu'en dise les légendes...

Puis avec ses idées ...
Un jour nous ne pouvons que voir le grand rassemblement du peuple d"Athéna",
une assemblée représenté par des membres de chaque clan.
Utopie....
Mais....il est bon de rêvé!!
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Re: Histoire ancienne

Message par grenouille » 01 déc. 2015 00:09

"Tragédie"



"j'étais tout autrefois,
un prince en sa cité adulé tel un roi,
De "simple mortel" a mes pieds comme des esclaves en mon palais".
..............
"j'avais tout autrefois,
une femme qui me comblait mais surtout... un fils auréolé d'une toison de l'été,
qu'elle "Dieux" assez odieux avais je pu offensé pour nous avoir fait cela?"





Sur une cote de la mer “ d’Egèe” au décor de trirèmes ,une foule de guerriers s’activant
en leurs bagages ...en leur retour d’une querelle de cité.

Deux guerriers marchant et discutant aux milieux du chambardements.

le premier
-dit donc "Phemios" encore une de ces affaires qui nous prend temps que le deplacement des troupes!!!!

le second
-a qui le dit tu "Néo"!!!"Diomède" a été un grand meneur d'homme sur ce coup!!!
tout en lançant une tape amicale sur l'épaule du guerrier cité

-"Prospérité" et "Honneur sur toi et ta demeure" réplique “Néo”en faisant un signe de tête,exprimant un signe d’humilité et de respect.

-puis faut que je te raconte enchérit "Phemios""
-a l'aurore ! je croise “Até”et il se plante devant moi et là,il me sort:
"si nous ne trouvons de "vierge"je veux bien me faire"eunuque" en des palais de prince"!!!

éclats de rire des deux hommes!!

-que de femmes et de vins..."L'orgie"!,"l'orgie" !,il en perdra sa tête...il faut que l'on lui dise que des "Déesses Achéennes" se trouvent en nos palais!!! et il me fait bien hâte de retrouvé la mienne!!

Rigolade à chaude voix...

Les trirèmes furent fin prêtes et le retour annoncé.

-que "Pallas Athéna"lance appel à "Eôle"et nous tendre les voiles!!!se disent les deux hommes avant de se quitter et d'affronter la mer.

Le voyage fut lent et les jours comptés à croire que la victoire avait du irrité un ou deux "Demi-Dieux" a moins que les "oracles" dans leurs prédications ont eu "affaire" de quelques visions faussées,nos "Dieux sont bien ainsi,ils savent nous mal menés au grès de leurs humeurs.

Le voyage fut lent et nul "île" apparut,l'errance allait prendre infini un peu comme le périple d"Ulysse"le rusé.

le ciel était des "gris" n’éclairant point la moindre de mes pensées,
la colère de “Zeus” avait grondé et lequel de ses acolytes allaient répondre,
la question était close!
La grande “Déesse”
avait-elle abandonnée son temple a l'instant ou je portais offrande
ou simplement allait-elle déserté sa demeure pour une triste tanière,
une chose était sur,c'est que nous allions connaitre l'errance de nos destins scellés et du même geste renvoyé notre tristesse en la haine.

(j'appris bien que plus tard, par la bouche d'un vieux marchand voyageur qui avait fait naufrage,
qu'une terre n'était plus, emporté par les griffes des "Harpies"vers la demeure des "Dieux".
je ne pu que croire a son histoire car ma terre avait bien disparu , avalé par laquelle des créatures du grand "Poséidon",la réponse n'en restera que close.).
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Avatar du membre
grenouille
Jeune recrue
Messages : 11
Enregistré le : 30 nov. 2015 20:45

Re: Histoire ancienne

Message par grenouille » 01 déc. 2015 00:18

voila quelque texte retrouvé au fond d'un grimoire usé par le temps et ses blessures....
l'Olympe a été grande dans tout les sens du terme à une époque c'est sur!!!(merci a toi l'Atride !!

Gloire a mes Achéens!
Gloire a l'Olympe !!

et...

bonne lecture a vous !!
"L'homme est bon...quoique l'on en dise...."

Répondre